J'ai testé WOW Légion

Salut les gens ! Cette année, entre le film Warcraft : Le Commencement et la sortie de la nouvelle extension de World Of Warcraft : Légion, il était impossible de passer à côté l'univers d'Azeroth. Je vous en avais déjà parlé ici, et ceux d'entre vous qui me suivent sur les réseaux sociaux ont pu le constater, j'ai craqué et je me suis remis à jouer à WOW. Après un bon mois à avoir testé l'extension Légion, je peux enfin vous donner mon avis là-dessus !

illidan hurlorage


Une licence qui s'éparpille

World Of Warcraft, c'est un MMORPG composé du jeu de base et d'aujourd'hui six extensions, qui a déjà 12 ans d'existence. En une décennie, on a le temps de développer l'histoire du jeu de façon assez intense et complète. J'ai commencé à jouer à WOW quelques mois avant la sortie de sa première extension, The Burning Crusade. Me voilà donc avec mon premier personnage, une druidesse elfe de la nuit, à parcourir le monde d'Azeroth avant de changer de planète lors de la première extension. Jusque là, j'étais littéralement conquis par ce jeu. Un univers assez proche de celui du Seigneur Des Anneaux, qui se mélange à la science-fiction avec The Burning Crusade... Tout pour plaire au geek que je suis.

La deuxième extension, Wrath Of The Lich King, nous ramène sur Azeroth sur un nouveau continent inspiré par la mythologie nordique pour combattre une armée de morts-vivants. Pourquoi pas ! C'est cohérent avec l'histoire, j'aime les vikings et les morts-vivants, tout vas bien. Mais à partir de la troisième extension, les choses se compliquent. Cataclysm, comme son nom l'indique, est là pour chambouler totalement le monde de WOW. Des villes détruites, des décors remaniés à la sauce post-apocalyptique, des créatures venues des entrailles de la terre... Je n'étais pas convaincus du tout et j'ai donc quitté le jeu à ce moment là. Les deux extensions suivantes n'ont fait que confirmer mon choix. Des pandas moines ninjas pour inclure la mythologie asiatique suivi d'un monde parallèle pour créer un multiverse (prétexte pour ramener des personnages importants), très peu pour moi. La licence perd de son attrait et s'éloigne beaucoup trop des raisons pour lesquelles j'y jouais.

Un retour aux sources

Mais cette sixième extension renoue avec les racines de l'histoire de Warcraft et son ennemi historique : la Légion Ardente. Un nouveau continent apparait, Les Îles-Brisées, plus petit que les anciens, qui mélange tout ce qui a fait le succès du jeu à ses débuts avec des régions aux thèmes déjà présents dans Azeroth : les vikings, les forêts elfiques, les ruines magiques et l'ambiance indiens d'Amérique des taurens. Exploiter le filon de la nostalgie fonctionne et arrive à convaincre les anciens joueurs nostalgiques de Vanilla comme les nouveaux arrivants. Il m'a d'ailleurs convaincu d'y retourner et me revoici donc avec un nouveau personnage : une humaine démoniste !

legion tornheim
Non, vous n'êtes pas dans Game Of Thrones...

Le système de jeu a aussi été revu en version plus épuré. Fini les barres de 428 sorts avec lesquelles on devait jongler qui laissent leur place à 5 - 6 sorts principaux (et le même nombre chez les secondaires) pour permettre aux joueurs débutants et surtout non-habitués aux MMORPG de pouvoir maîtriser rapidement le système de jeu de leur personnage (tout en ayant quand même un minimum de talent). Le changement d'arme principale à chaque trouvailles en donjons est aussi effacé. Le joueur commence le nouveau continent avec une arme prodigieuse propre à chaque spécialisation. Il gardera désormais son arme tout au long de cette extension, en la faisant évoluer avec un arbre de talent qui lui est propre. Les arbres de talents n'existent d'ailleurs plus sous leur première forme, ou du moins ont été remplacés par un mini-tableau de placement de points. Pour continuer dans cette optique de nostalgie, Blizzard rappelle Illidan Hurlorage, ennemi ultime et emblématique de l'extension The Burning Crusade et l'un des personnages préférés des fans (dont moi). Et parce qu'un succès s'étire au maximum, une nouvelle classe légendaire, la deuxième après les Chevaliers De La Mort de WotLK, entre en scène : les Chasseurs De Démons.

illidari dh

Vous pouvez le constater avec ce visuel, le but est de permettre aux joueurs d'incarner Illidan en devenant un membre de son armée d'Illidari. Les deux camps peuvent le jouer, avec les elfes de la nuit et les elfes de sang. Les joueurs débutent avec une apparence et des armes copiées sur celles du Seigneur d'Outreterre, pour pouvoir activer le mode "fanboy" dès les premières secondes où l'on dégaine des armes inspirées des lames d'Azzinoth.

Un jeu qui a vieilli

N'ayant pas joué à World Of Warcraft pendant 6 ans, j'ai été surpris de voir que les graphismes in-game n'avait pour ainsi dire pas changer. En fait, on a presque l'impression de faire du rétro gaming ! J'exagère un peu, mais à part quelques améliorations d'animations de combats, du retravail sur les apparences et les jeux de lumières, les graphismes restent bloqués en 2010. Ne vous attendez pas à avoir le niveau graphique de jeux comme Overwatch ou GTA Online, vous ne le trouverez pas. Est-ce que c'est gênant ? Non. Le niveau n'est pas non plus un amas de pixel digne de la Playstation 1, disons juste que le budget est plus centré sur le développement du gameplay et de l'histoire que sur le design.

legion iles brisées

C'est le moment d'y (re)jouer

Si vous avez déjà joué à WOW et que vous l'avez vous aussi quitté, ou si vous cherchez un MMORPG et que vous n'avez jamais testé celui-ci, vous pouvez vous lancer sans soucis. Il a des défauts, mais quel jeu n'en a pas ? Les qualités d'un bon jeu en ligne sont là. Les quêtes sont appréciables dans le scénario, les cinématiques de chaque fin de zones permettent de prolonger l'ambiance Warcraft beaucoup plus qu'avant, et le fait de revenir à ce que ce jeu avait de meilleurs est une bonne chose. Je n'ai pas encore pu tester les nouveaux raids, le jeu demandant pas mal d'heures de présence afin de pouvoir accumuler le stuff nécessaire (comme tous les MMORPG finalement), mais les vidéos de guildes l'ayant farmé donnent pas mal envie. D'ailleurs, si vous voulez me retrouver in-game, cherchez Mëlesta sur le serveur Archimonde, où je fais partie de la guilde Slackers créée par Jeff de la chaîne Geek Inc.


N'hésitez pas à me laisser votre avis sur ce jeu en commentaire et à venir me rejoindre sur les réseaux sociaux pour partager encore plus de geekeries !

2 commentaires :

  1. Pour tout dire, je n’ai pas encore essayé ce jeu, mais j’avoue que tu as titillé ma curiosité et j’ai bien envie de me lancer dans l’aventure. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prépares-toi à dire adieu à ta vie sociale ;)

      Supprimer

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire :

1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer enfin sur Publier.

Le message sera publié après modération.