Stranger Things : Le Meilleur Des Années 80

Salut les gens ! Honnêtement, je n'avais pas entendu parler de cette nouvelle série made in Netflix avant d'en voir les premiers avis dans ma timeline Twitter. Vu l'enthousiasme qui s'en émanait, je me suis laissé tenter par Stranger Things. Et je ne le regrette pas une seule seconde !

series tv fantastique

Le pitch

En 1983, dans une petite ville de l'Indiana, le jeune Will Byers disparait étrangement. Le lendemain, une mystérieuse jeune fille apparait en ville et semble avoir des capacités hors du commun. Avec son aide, les amis de Will vont se mettre à sa recherche mais vont vite se retrouver confronter à des conspirations gouvernementales et plus encore.


Un hommage aux années 80

Stranger Things, c'est la rencontre entre les Goonies et X-Files. En elle-même, l'histoire n'a rien d'original : une petite ville paumée, un laboratoire pas très net au milieu de la forêt, personne qui ne s'intéresse vraiment à ce qui arrive aux habitants qui doivent se débrouiller seuls... On l'a déjà vu et revu. Mais là où la série fait la différence, c'est qu'elle combine ce qu'il y a eu de meilleur durant les années 80. Cette décennie ne se résume pas qu'à Desireless et Côte Ouest. C'était aussi d'excellents films, entre autres, qui sont devenus de véritables piliers de la pop culture. E.T., Alien, Les Goonies, Star Wars... Les clins d’œils à ces œuvres sont nombreux dans la série et procurent un immense plaisir !
Les frères Duffer, nés en 1984, appliquent dans leur série le "C'était mieux avant". La tendance est aux années 80, Netflix l'a compris. Du générique au synthé (j'en suis amoureux !) aux scènes des enfants à vélo qui fait fortement penser aux Goonies et à E.T. en passant par le laboratoire secret et autres références à l'ennemi communiste, tout y est ! A tel point que cette série en deviendrait même un best-of des 80s !





Un très bon casting

Ce qu'il y a de plus frappant avec la bande de Stranger Things, ce sont les ressemblances frappantes avec celle des Goonies. Dustin est l'équivalent de Choco, Mike celui de Mickey, Barbara est Stef... De ce côté-là, le casting reste sur les clichés établis 30 ans plus tôt. Au niveau des acteurs, la bande des collégiens en compte d'excellents, tous jouant à la perfection, en particulier Millie Bobby Brown qui joue Eleven (Onze / Elfe en vf). Elle parle peu durant la série, mais les émotions qu'elle véhicule vous file des frissons et sont d'une grande intensité ! Les lycéens et les adultes ne sont pas en reste, avec l'excellent retour de Winona Ryder dans le rôle d'une mère totalement dépassée par la situation, et la très bonne découverte de Natalia Dyer.

winona ryder

On reste sur sa faim

Personnellement, j'ai adoré cette série. Elle m'a donné ce que j'en attendais : une dose assez énorme pour combler ma nostalgie des années 80. Mais comme je le disais plus haut, elle n'avait aucune surprise. Dès le premier épisode, on comprend facilement comment vont se dérouler les huit prochains et la fin n'apporte pas de réels cliffhangers. Mais ça ne m'a pas empêché de binge watcher la première saison ! Une saison 2 apportant une touche de nouveauté serait l'idéal pour que cette série devienne un véritable succès.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire :

1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer enfin sur Publier.

Le message sera publié après modération.