Geek et Mode, mauvaise entente ?

Salut les gens ! Aujourd'hui, j'ai envie de parler avec vous d'un sujet récurrent : est-ce que les geeks et la mode sont deux univers incompatibles ? Je sais que ça a l'air bizarre de parler de ce sujet sur un blog qui s'efforce d'allier les deux, mais ayant parfois du mal à convaincre certains réticents à ce mélange d'univers, j'ai cherché à en connaître la raison. Il est temps de faire sortir le Bernard de La Villardière qui sommeil en moi et de me lancer dans cette enquête !

winter soldier geek mode


Geek & Mode : la Guerre Froide

Quand je parle avec des personnes du monde de la mode, totalement hors culture geek, de sujet traitant des univers imaginaires, j'ai parfois l'impression de leur faire vivre l'émission "Rendez-vous En Terre Inconnue". Et c'est la même chose chez les geeks dès que ça parle stylistes et maisons de couture. En fait, on peut carrément penser qu'il y a une sorte de guerre entre ces deux cultures.

Il y a d'un côté les modeux, qui considèrent les geeks comme de simples nolife informaticiens adulescents vivants chez leurs parents à 30 ans, qui portent uniquement des t-shirts à l'effigie de super-héros et une paire de Converse, et qui passent la majeure partie de leurs temps devant World Of Warcraft et Game Of Thrones. *Vous avez demandé un cliché ? Ne quittez pas* Pour eux, les geeks n'ont forcément pas de style puisque leurs passions tournent autour d'univers imaginaires souvent considérés comme étant "pour les enfants". La mode tourne autour de cette hype permanente, où il faut s'y connaitre en dernières tendances, en créateurs qui montent, en instagrammeurs / influenceurs à suivre. Et les geeks ne font pas vraiment partie de cette hype actuelle. S'y connaître sur l'univers étendu de Star Wars vous exclut même assez vite des groupes de personnes présents à la Fashion Week.

judging you gif

De l'autre côté, les geeks. Pour eux, une personne qui aime la mode est une personne superficielle, un mouton capitaliste près à devoir tenir tout un mois avec un seul paquet de pâtes pour pouvoir se payer le dernier bomber de chez Louis Vuitton et une paire de Yeezy, qui sera démodé d'ici quelques semaines seulement. *Votre cliché à bien été livré* Les modeux sont méprisants, froids et osent confondre hipster et geek. Ils ont une communauté où règne l'exclusion sociale, le formatage de physique et de personnalité. Mais comme pour les autres groupes, il y a aussi des codes à respecter chez les geeks, un socle de connaissances à avoir pour pouvoir s'intégrer. Et savoir qu'Anthony Vaccarello est le nouveau directeur artistique de la maison Yves Saint-Laurent est un critère de bannissement.

judging you gif

Et entre les deux, il y a les personnes comme moi, qui aiment autant les belles paires de sneakers que lire de bons comics. Disons que je suis la Suisse. Mais avoir le cul entre deux chaises n'est pas tous les jours facile. Trop geek pour la mode, trop mode pour les geeks (et alors en plus quand t'es un mec qui aime les fringues, c'est open bar sur les stéréotypes). La communauté geek est assez fermée sur elle-même, et c'est encore plus le cas pour les vaporistes, qui sont finalement aussi élitistes que les fashionistos. Ancien traumatisme du lycée ? Manque de confiance en soi ? Je ne sais pas trop. Ce n'est pas plus ouvert chez les amoureux de vêtements, qui ont beaucoup de mal à comprendre que je puisse penser à l'apparence d'un super-héros lorsque je compose ma tenue. Mais ne respectant pas scrupuleusement les codes des deux cultures, j'en viens à être observé comme un animal étrange. Je fais peut-être partie d'une nouvelle espèce : le modeux-geek.


Deux mondes pas si éloignés

Depuis plusieurs mois, voir plusieurs années, il y a un léger rapprochement entre le monde de la mode et la culture geek. L'exemple le plus marquant : l'utilisation de Lightning, héroïne de Final Fantasy XIII, pour la campagne Louis Vuitton. Ça n'a pas fait le plus gros buzz de l'année certes, mais c'est un premier pas. La présence massive des films de super-héros au cinéma commencent aussi à avoir un petit effet sur la mode.

Ce mélange ne plait pas à tout le monde, surtout quand les super-héros voient leurs styles vestimentaires se faire adapter à la sauce Hollywood. C'est le cas pour Harley Quinn, super-vilain de DC dans le cas présent, et sa future tenue de punkette dans Suicide Squad. Pour les geeks "C'est pour plaire aux blogueurs mode", et pour les modeux "C'est pour faire baver les geeks célibataires". Mais ça n'en reste pas moins une bonne chose si ça permet à la culture geek de s'ouvrir un peu plus et de faire connaitre ses univers incroyablement beaux, riches et vastes.

suicide squad costume
Harley Quinn et son sac de chez Rebecca Minkoff
Rebecca Minkoff
Rebecca Minkoff

Il y a aussi une utilisation de plus en plus grande des univers imaginaires dans la mode. Célio avec ses collections capsules Star Wars et Marvel, Nike qui avait sorti des Air Force 1 aux couleurs d'Iron Man, Vans qui sort une collection capsule de baskets avec Nintendo... Le geek devient cool, ou du moins son image s'améliore, évolue. Et c'est une bonne chose.


Ennemis pour toujours ?

Les geeks ne veulent pas qu'on touche à leur culture, elle est de niche et doit le rester. Le mainstream, ils n'en veulent pas. Les amoureux de la mode ne veulent pas que le style soit à la portée de tous. La culture du beau vêtement doit rester élitiste. Marcus ne peut pas faire la couverture de GQ. Voilà ce qui ressort de mon expérience au sein des deux communautés.

Mais je ne perd pas espoir qu'un jour des aspects de ces deux cultures s'entremêlent. Peut-être pas un mélange total (j'aurais du mal à voir Karl Lagerfeld dans la Justice League...), mais quelques petits high five entre les deux de temps à autres ne peuvent pas faire de mal. Et peut-être que finalement, la communauté des geeks qui aiment la mode verra le jour. En attendant je continue à mélanger ces deux cultures sur mon blog, parce qu'après tout, ça me fait totalement kiffer ;-)

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire :

1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer enfin sur Publier.

Le message sera publié après modération.