Le HeroFestival : mon bilan

Pendant le week-end du 7 et 8 novembre a eu lieu à Marseille le HeroFestival ! Je vous en avais déjà parlé il y a environ un mois pour vous présenter un peu le principe de cette convention. Le Jour J étant arrivé, j'ai pu y faire un tour le samedi 7. Et bien c'était plutôt pas mal !

herofestival+marseille

Ce qui me fait souvent "peur" dans les conventions, c'est que ce ne soit qu'un rassemblement de revendeurs de produits dérivées. Ce qui était parfois le cas dans certaines conventions où j'ai pu aller... Ici, bien évidemment, il y avait des stands de produits geeks en tout genre. Mais il y avait aussi énormément de conférences et autres activités à pratiquer dans chacune des allées du salon. De quoi s'occuper une journée entière !


Y'avait de quoi faire !

Dès mon arrivée je suis tombé en plein cours de combat au sabre laser, et je dois vous avouer que c'est la classe absolue ! Ce n'est pas (encore) une discipline olympique mais ça peut-être bien sympa à pratiquer surtout si vous faites du cosplay de personnages de Star Wars. En terme de conférence, il y en avait pour tous les goûts : les 75 ans de Flash, les studios Ghibli, du Just Dance... J'ai pu assister à la conférence sur le steampunk avec entre autres intervenants Lady Chapillon, l'ambassadrice du steampunk en France, c'est pas rien ! Plein d'infos sur le steampunk, son histoire et son développement dans l'hexagone. Et puis bien sûr, des invités d'exceptions qui étaient présents sur le salon, comme l'actrice Rose Leslie, et de nombreux grands noms des comics.

game-of-thrones-rose-leslie-herofestival


Adieu budget

Comme dans toutes les conventions, les stands marchands sont légion. Ils étaient quand même beaucoup moins cheaps que ceux que l'on trouve parfois dans ce genre de rassemblement. Belle surprise avec le coin Steampunk, dont chaque stand avait été choisi par l'association la Nef des Premiers Ohms. L'ambiance faisait vraiment cabinet de curiosité ! J'adore ça ! (Oui, moi les univers Steampunk et Cyberpunk, c'est mon truc). Les stands étaient de qualité, dont celui de Kultur Rock et ses nœuds-papillons steampunk qui feront sûrement parties de l'une des prochaines tenues que je concocte pour le blog !

herofestival+steampunk

J'étais bien content aussi de rencontrer enfin la bande de Nous Sommes Des Héros ! Ils font du chemin depuis leurs débuts, on les voit partout dans la presse, dans des reportages tv... Bref, je suis vraiment content pour eux !


nous+sommes+des+heros


Et personnellement, j'ai craqué pour deux figurine POP : Freezer en forme finale et un Stormtrooper version Épisode 3. Je me suis pas ruiné.




Les points négatifs

Malgré toutes ces bonnes choses, je suis un grand râleur et je ne peux m'empêcher de trouver quelques défauts à cette convention. Tout d'abord, il y avait un monde fou au point de ne plus pouvoir bouger dans les allées. Je vais d'ailleurs citer mon cousin qui les a parcouru le dimanche : "C'était L'Exode !". C'est cool que la convention rencontre un si gros succès. Mais il était impossible de profiter de quoi que ce soit à partir de 14h30. Il aurait vraiment fallu limiter le nombre d'entrées pour que l'ambiance claustrophobe ne soit pas omniprésente en début d'après-midi.
Qui dit masse de gens dit files d'attente interminables. Je n'ai pas testé les stands de nourritures du salon, les temps d'attentes m'ont découragé. A ce que j'ai entendu, 1h40 pour un sandwich, plus de 2h15 pour des sushi. Il fallait vraiment avoir envie de manger pour pouvoir se lancer dans l'acquisition d'un burger !


Mon bilan : une très bonne convention où je vous conseille vraiment d'aller si vous êtes pas loin de Marseille à ce moment-là ! J'y retournerais !

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire :

1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer enfin sur Publier.

Le message sera publié après modération.